Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

 

« Il était une fois en 1950…

[…] en bordure du lac d’Annecy, dans une grange aux murs décrépis, lézardés, laissant apparaître des pierres érodées par le temps, quelques garçons décidèrent de se réunir pour s’adonner à une nouvelle discipline arrivant d’extrême orient: le Judo.

Même si, depuis le 5 décembre 1946, le Journal Officiel annonçait la création de la Fédération Française de Judo et Jujitsu, ce sport méconnu, ignoré du grand public, précédé de légendes fantastiques et auréolé de puissances mystérieuses, exerçait sur les esprits curieux une fascination étrange…

Sans pouvoir surestimer le pouvoir occulte qu’ils pouvaient détenir dans l’art de terrasser un éventuel adversaire, ces adeptes mués par une curiosité instinctive, étaient par ailleurs séduits par l’aspect énigmatique entretenu avec beaucoup de bonheur par les rares initiés. Ils en prolongeaient savamment l’attrait magique qui semblait combler le désir d’évasion de la jeunesse. Certes, ces Maîtres essayaient de cacher leurs difficultés à résoudre des situations en développant autour de ce sport une philosophie assez imprécise et nébuleuse. Seule comptait pour eux la découverte de ce sport insolite et c’était avec beaucoup d’enthousiasme qu’ils empruntaient le sentier escarpé qui les conduisait vers le premier Dojo annécien flanqué sur les contreforts des Espagnoux.

 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus