Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Histoire et philosophie du Judo

 

 

Le judo (littéralement voie de la souplesse) est un art martial et un sport de combat d'origine japonaise, fondé par Jigoro KANO en 1882.

C’est aujourd’hui le troisième art martial le plus pratiqué dans le monde avec 8 millions de pratiquants. Avec 605 000 licenciés, le judo est le quatrième sport le plus pratiqué en France.

 

Historique du judo

Source : L’histoire du judo sur le site de la FFJDA

Le Judo, une inspiration de la nature

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort. S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro KANO posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement « voie de la souplesse ».

En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres. 

En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître KAWAISHI et de Paul BONET-MAURY, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.

A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux Olympiques de Munich, puis aux championnats du monde de Vienne en 1975 où Jean-Luc ROUGÉ devient le premier champion du monde français.

Depuis, les résultats français n’ont fait que progresser tant chez les masculins que chez les féminines. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney, David DOUILLET devient le judoka le plus titré de tous les temps. (4 fois champion du monde et 2 fois champion olympique). Il ouvre la voie à toute une génération de champions dont Teddy RINER qui, en 2017 à MARRAKECH, obtient son 10ème titre de champion du monde en individuel. Il est également 5 fois champion d’Europe et 2 fois champion olympique…

Les femmes sont aussi bien présentes…. Lucie DECOSSE (3 fois championne du monde, championne olympique, 4 fois championne d’Europe), Gevrise EMANE (3 fois championne du monde, 5 fois championne d’Europe), Clarisse AGBEGNENOU (3 fois championne du monde, 3 fois championne d’Europe, vice-championne olympique)…

 

L'héritage de Maître Jigoro KANO

Le Judo est bien plus qu’un sport, il s’agit d’une « Ecole de Vie »

Afin de comprendre l’essence même du Judo, voici quelques citations de Maître Jigoro KANO :

« Le sens du sport n’est pas dans le score ou le record, mais dans l’habileté et les moyens déployés pour y parvenir. »

«Le Judo est le principe de la meilleure utilisation du corps et de l’esprit. Pratiquer le Judo signifie : développer le corps et l’esprit par le jeu de l’attaque et de la défense et arriver ainsi à un développement harmonieux de son être pour contribuer à la prospérité de tous les hommes. »

" C’est seulement par l’entraide et les concessions mutuelles qu’un organisme, groupant des individus en nombre grand ou petit, peut trouver sa pleine harmonie et réaliser des progrès sérieux. "

" Dans toutes les sortes d’entraînements, le point le plus important est de se libérer de ses mauvaises habitudes. »

" L'idée de considérer les autres  comme des ennemis ne peut être que de la folie, et une source de régression« 

«On ne juge pas un homme sur le nombre de fois qu’il tombe, mais sur le nombre de fois qu’il  se relève.»

« Le but suprême du Judo n’est pas de rendre le pratiquant invincible, mais d’en faire un être responsable, attentif au bien-être de son partenaire. En effet, Uke n’est plus un adversaire, mais devient un partenaire qui aide Tori à s’améliorer.

"Le judo a dépassé le stade primitif de l'utilité pour atteindre celui d'une science et d'un art»

"Nous nous entraînons pendant des milliers d'années, mais la victoire ou la défaite survient en un instant.« 

« Le Judo, c’est la voie qui nous mène à utiliser plus efficacement l’énergie physique et mentale.

Par la pratique des exercices d’attaque et de défense, on peut, tout en disciplinant et en cultivant son corps et son esprit, acquérir une connaissance profonde de son principe, car le but final du Judo, c’est se perfectionner et être utile au monde. »

« Plus l’ascension est longue, plus la montée est difficile, plus grande sera la satisfaction et plus magnifique sera la vue une fois au sommet. »

" Surmonter l’habitude d’employer la force contre la force est une des choses les plus difficiles de l’entraînement du judo. On ne peut espérer progresser sans y parvenir."

« Toute victoire qui n’entraîne pas la conviction et la transformation du partenaire, n’est qu’une apparence et une illusion. Vaincre sans convaincre n’est rien. »

« Le but final du Judo est d’inculquer à l’homme une attitude de respect pour les principes de l’efficacité maximum et du bien-être et de la prospérité mutuelle,  et de le conduire à observer ces principes. »

 

Les principales maximes de Maître Jigoro Kano

- Seiryoku-zenyo : Meilleur usage de l’énergie (pour un maximum d’efficacité avec un minimum d’effort, efficacité maximum dans l’usage de l’esprit et du corps)

- Jita Kyoei : Entraide et prospérité mutuelle

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus